Le moins cher et le plus simple des kits 
de plongée sous-marine au monde

 

 

 

 

 

Pourquoi ce concept de bouteille de plongée basse pression (10 bars) alors que toutes les bouteilles de plongées " normales " sont en haute pression (200 bars) ?

La haute pression permet d'avoir une bonne autonomie autrement dit de plonger plus longtemps et plus profond. Mais elle a un inconvénient c'est la cherté du matériel et les contraintes qu'elle impose : contrôle périodique obligatoire, ré-épreuve, gonflage en club de plongée.

Avec la basse pression, ces obligations disparaissent et le gonflage se fait très simplement et quasiment sans frais, avec un gonfleur de pneu. La contrepartie c'est que le temps et la profondeur de plongée sont limités, disons au maximum à 5 minutes jusqu'à 10 m. Mais cela suffit à de petites plongées occasionnelles, comme celles que doivent faire de temps en temps les plaisanciers sous leur bateau ou de petites initiations à la plongée de la plage ou du bateau. EAZYDIVE est une innovation permettant aux plongeurs occasionnels de ne pas payer la surqualité de la plongée haute pression.

Combien coute une plongée avec EAZYDIVE ?

L'ensemble EAZYDIVE + compresseur coute environ 500 euros. Si vous faites 100 plongées, chaque plongée vous aura couté 5 euros, si vous faites 1 000 plongées, chaque plongée vous aura couté 0,5 euros. Car il n'y a aucun frais supplémentaire de type gonflage, réépreuve de la bouteille, etc. C'est tout simplement la plongée la moins chère du monde. A titre de comparaison un baptême de plongée en club coute aujourd'hui environ 80 euros. On n'est tout simplement pas sur la même échelle.

Comment se gonfle EAZYDIVE ?

Une valve standardisée de pneu est incorporée à la bouteille. Le compresseur se branche dessus exactement comme on regonfle les pneus de sa voiture. Les compresseurs que nous vendons permettent de monter jusqu'à 10 bars, ce qui n'est pas le cas de tous les compresseurs pour pneus. Ils se branchent avec des pinces sur les bornes de la batterie 12 volts du bateau ou de la voiture.

Cette simplicité c'est toute l'astuce d'EAZYDIVE. Pour qu'on n'entende plus : " La plongée c'est bien mais c'est cher et compliqué ! "

C'est réglementaire et légal de plonger avec EAZYDIVE ?

C'est parfaitement légal.

En France et dans la plupart des pays, la plongée est une activité exercée librement, sans contrainte légale, sous la responsabilité individuelle de chaque pratiquant. Les bonnes pratiques de la plongée sous-marine et de la formation sont proposées par différents organismes français ou internationaux afin d'encadrer cette activité dans un souci de sécurité. En revanche une réglementation française et européenne contraignante s'applique aux matériels de plongée et notamment les containers sous pression. Ces équipements, bouteilles, détendeurs et compresseurs, sont généralement gérés par les clubs de plongée.

N'y-a-t-il pas de risque ?

EAZYDIVE est fait pour un usage de très long terme, sans risque :
- La bouteille est gonflée à 10 bars (PS) pour une pression d'essai de 27 bars (PT)
- Elle est en acier inox, incorrodable, même dans l'eau de mer
- Elle est munie d'une soupape de surpression tarée à 27 bars
- La robinetterie est équipée d'un manomètre permettant de vérifier la pression de la bouteille
- Elle est munie d'un sectionnement (robinetterie), pour éviter les éventuelles fuites.

Bref, en version standard elle plus équipée qu'aucun autre équipement de plongée au monde. 

Le compresseur n'étant pas muni de filtre, l'air compressé dans la bouteille est-il pollué ?

L'air de la bouteille est l'air ambiant aspiré par le compresseur lors du gonflage. Si cet air est de bonne qualité, l'air respiré lors de la plongée est bien 
évidemment aussi de bonne qualité.
Sans rentrer dans des explications compliquées, la nocivité de certains polluants de l'air comme les gaz carboniques est renforcée par la pression 
plus élevée à laquelle ils sont soumis lors de la plongée, puisque la pression ambiante augmente avec la profondeur. Mais EAZYDIVE n'est pas fait 
pour des plongées profondes ni longues, donc ce risque d'intoxication n'existe pas. Un petit mal de tête lors de la plongée (symptôme d'une pression 
partielle de CO² un peu trop élevée) : 3 petits coups de palmes et vous voilà à la surface, respirant l'air extérieur. 

Lors du gonflage, évitez absolument la proximité d'un échappement de moteur, les fumées et odeurs suspectes. Si l'air aspiré est sain, si le gonflage se fait en bord de mer par exemple, l'air contenu dans EAZYDIVE vérifiera largement la norme en la matière : Norme européenne EN 12021.

Quant aux compresseurs que nous commercialisons, ils fonctionnent sans huile, il n'y a donc aucune trace d'huile dans l'air respiré.

Quelle est la durée de vie d'EAZYDIVE ?

Formellement, il n'y en n'a pas. La valve de gonflage et sa petite soupape (obus de valve) se changent aisément. Le détendeur se révise, 
ou se change. Pour augmenter la longévité d'EAZYDIVE, rincer à l'eau douce après chaque usage en eau de mer.
EAZYDIVE a un container en acier inox, qualité eau de mer. 

Quelles sont les précautions d'emplois ?

Même dans un cadre limité, la pratique de la plongée sous-marine requiert une formation de base, une aptitude médicale et une bonne condition physique. Pour vos premières plongées, ne plongez jamais seul, mais accompagné d'une personne compétente. Il est déconseillé de faire plonger des enfants en dessous de 12 ans et s'ils ne sont pas déjà de bons nageurs. Se référer aux règles de sécurité de la plongée sous-marine, notamment :

Comment optimiser mon temps de plongée avec EAZYDIVE ?

Avant la plongée, vérifier qu'EAZYDIVE est bien gonflé, 10 bars est la pression maximale. C'est aussi la pression à atteindre pour profiter au maximum de votre plongée, compresseur permmettant. On peut à tout moment, hors plongée, vérifier la pression de la bouteille avec un simple manomètre pour pneu, ou le manomètre du compresseur.

Evitez de respirer dans le détendeur avant l'immersion proprement dite de façon à économiser l'air de la bouteille. Quand vous êtes à l'eau, et prêt pour l'immersion, inspirez à l'air libre, lâchez l'embout du tuba, puis mettez le détendeur en bouche. Commencez l'immersion.

Apprenez à maitriser votre respiration. Nous vous conseillons de faire de courtes apnées entre chaque inspiration. Vous pouvez ainsi augmenter significativement votre temps de plongée. Evitez l'essoufflement, et les mouvements brusques. Une bonne pesée vous fera aussi économiser de l'air. EAZYDIVE est conçu pour la plongée courte ou d'incursion, généralement comprise entre 3 et 6 mn, en fonction de votre capacité respiratoire et la profondeur de plongée. Dès que la respiration devient plus dure, cessez immédiatement votre travail et commencez calmement votre remontée.

Quel est l'entretien d'EAZYDIVE ?

EAZYDIVE ne nécessite pratiquement aucun entretien. Pour lui assurer une longue vie, rincez-le après un séjour dans l'eau de mer.

La valve de gonflage est une valve de pneu standard en inox ou laiton. Elle peut être changée en la dévissant. L'obus de la valve (c'est la petite soupape qui est à l'intérieur) est standard et peut être changé chez n'importe quel marchand de pneu dans le monde. Deux obus, joints toriques et bouchons de valve de rechange sont fournis avec le kit EAZYDIVE.

Un peu d'eau de condensation peut rester dans votre EAZYDIVE. Après chaque saison, dévisser la robinetterie, retournez le container pour le vider, donnez un petit coup d'air à l'intérieur avec le compresseur, laissez évaporer 24 heures, puis revisser la robinetterie.

Peut-on prendre l'avion avec EAZYDIVE ?

Nos clients le font fréquemment. C'est encore un avantage supplémentaire d'EAZYDIVE.

Les règlements internationaux (IATA) permettent d'emporter des équipements de plongée, à condition qu'ils ne soient pas sous pression. Par mesure de sécurité, il est préférable de dévisser la robinetterie de la bouteille pour montrer qu'il n'y a pas de pression à l'intérieur.

Combien de gonflages de EAZYDIVE peut-on faire avec le compresseur sur les batteries d'un bateau sans démarrer le moteur ?

Le compresseur de 160 L/min va consommer une moyenne de 30 Ampères pendant 3 mn soit environ 1,5 Ah.

La plupart des batteries de bateau de taille moyenne ont une capacité de 40 à 70 Ah. On pourrait donc faire une bonne dizaine de regonflages sans soucis, tout en gardant plus de la moitié du potentiel de la batterie, mais tout dépends des autres consommations du bord et de l'état de votre batterie.

Attention le rôle premier de la batterie est de démarrer le moteur et d'alimenter les circuits du bord. Si vous avez deux batteries de 12 V en parallèle, cas courant sur les bateaux, il serait prudent de :