Le moins cher et le plus simple des kits 
de plongée sous-marine au monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La plongée au narguilé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vérifier qu'EAZYDIVE est bien gonflée (voir "gonflage" en cliquant ici), 12 bars est la pression maximale. C'est aussi la pression à atteindre pour profiter au maximum de votre plongée.

Sortir le détendeur et le manomètre du sac et refermer le sac en resserrant le lacet. Mettre le sac sur le dos, et boucler la sangle abdominale. N'oubliez pas ceinture de plombs et palmes. Ajustez votre masque et mettez le tuba en bouche. Evitez de respirer dans le détendeur avant l'immersion proprement dite de façon à économiser l'air de la bouteille.

Apprenez à maitriser votre respiration. Pas d'essoufflement, ni de mouvements brusques. Une bonne pesée vous fera aussi économiser de l'air. Apprenez à gérer au mieux votre capacité d'air. Vous optimiserez ainsi votre temps de plongée.

EAZYDIVE est conçue pour la plongée courte ou d'incursion, généralement comprise entre 4 et 6 mn, en fonction de votre consommation d'air, votre capacité respiratoire et la profondeur de plongée. Dès que la respiration devient plus dure, vous avez presque consommé tout l'air disponible, cessez immédiatement votre travail et commencez calmement votre remontée.

 

Le système de narguilé fourni un approvisionnement permanent en air au plongeur 
grâce à un tuyau de 20 mètres de long reliant le compresseur, situé sur le bateau, 
au plongeur. 
Pour éviter d'endommager le compresseur par surchauffe, la plongée est limitée à 
60 mn. Après 60 mn de refroidissement, on peut recommencer une autre plongée 
de 60 mn, et ainsi de suite.
Une rallonge de 20 m peut être ajoutée, portant ainsi la longeur totale du tuyau à 
40 m.
Pour des plongées à faible profondeur (moins de 3 mètres), il est possible de 
connecter un deuxième détendeur sur la double sortie, à la place du manomètre. 
Deux plongeurs peuvent ainsi plonger côte à côte avec la même alimentation d'air, 
à condition de limiter leur consommation.
Comme le compresseur marche en continu, l'arrivée d'air au plongeur est 
permanente. Le débit du compresseur étant à peu près équivalent à la 
consommation du plongeur, la pression de la bouteille ou du tuyau reste à peu près 
stable : surveillez-la sur le manomètre facial.

Vous pouvez faire débiter le tuyau du narguilé de deux façons, au choix :

- Directement dans le détendeur. C'est le système le plus léger et le plus simple. 
A faible profondeur, il peut s'utiliser à 2 sur un même narguilé.
Vous pouvez aussi installer une batterie et le compresseur sur un petit kayak 
gonflable, une annexe, voire une grosse bouée et avoir ainsi de l'autonomie 
pour la plongée (voir la video).

- Dans la bouteille EAZYDIVE, qui joue le rôle de bouteille tampon. Si l'arrivée d'air
venait à s'arrêter accidentellement (panne électrique, avarie du compresseur, 
sectionnement du tuyau, etc), le plongeur dispose de l'autonomie de la 
bouteille. Il peut donc regagner tranquillement la surface sur cette réserve d'air. 
EAZYDIVE est le seul système de narguilé au monde à offrir cette sécurité. 
De plus si vous désirez faire une courte incursion, sur votre ancre par exemple, et 
que vous êtes limités par la taille du tuyau, vous pouvez vous déconnecter du tuyau 
sous l'eau au moyen d'un "push-pull".
Laissez le tuyau débiter : il va se poser sur le fond. 
Effectuez votre travail en prenant soin de suivre la pression de la bouteille sur le 
manomètre. 
Puis retournez au tuyau et reconnectez-vous.
AVERTISSEMENT : Même dans un cadre limité, la pratique de la plongée sous-marine requiert une formation de base, une aptitude médicale 
et une bonne condition physique. Pour votre première plongée, ne plongez jamais seul, mais accompagné d'une personne compétente.

Sécurité avant tout! Rappelons ici quelques règles de sécurité :

 

La plongée autonome